fauve.wifeo.com

 

 
  Autour d'un regard
 

Il est des mots que l'on ose dire, des phrases que l'on ose écrire.

Comme un enfant devant sa feuille blanche, je regarde ma toile.
A travers elle, passent les émotions les plus secrètes, mes rires, mes pleurs, mes joies.
Au fil du temps qui court, je me suis perdue dans mon monde.
Enroulée, feutrée, calfeutrée, à l'intérieur, comme pour oublier "l'autre".
Mais n'est-il pas aussi à l'origine de mes toiles...


 

 

 

                                              

 
 

Mon site professionel : http://olgaguyot.com




                                            

Olga Guyot

 

          Fauve, est un surnom que m'a donné une amie peintre qui trouvait que mes couleurs s'apparentaient à celles des fauves.

   Mon univers :


     Ma maison, qui me protège de ce monde où il m'est de plus en plus difficile d'entrer, je m'y trouve bien. C'est là que, entourée par ceux qui me sont chers, je peins.

     Dans ce salon, en fouillis de trop de toiles, en fouillis de recherches, de livres posés ça et là, de photos de mes  enfants, du sourire  de mon mari (et un rien de poussière) que je m'évade dans mon monde. J'ai besoin de sentir "les ondes" de ma famille  autour de moi pour peindre en toute sérénité.

    Je ne me sens à l'aise que là, dans l'odeur de la thérébentine

et de mes peintures.

    J'aurai aimé voyager, partir au bout du monde, mais finalement, je voyage à travers elles. Elles deviennent mon monde, que je construis jour après jour.

    Devant mes toiles, je fuis la peur, l'angoisse, tout s'efface.

     Je vous invite à y entrer, juste pour voir.

     Comme on dit, on aime ou on aime pas, mais voilà, c'est ma passion et je tiens à vous la faire partager.

   je tiens aussi à remercier, mon mari qui accepte que la maison ne soit pas toujours bien rangée, mes enfants qui me prennent comme je suis, un peu dans les nuages, certains diront beaucoup, et c'est peut-être vrai.

        

 

 

         Voici un petit extrait de "Jonathan Livingtstone Seagull" composé par Neil Diamond.

Le rêve puissions nous rêver longtemps "Lonely looking sky". Que l'on pourrait traduire par "ne regarde que le ciel".

 

    Je tiens à remercier tout autant l'équipe de wifeo, pour  m'avoir guidée au travers

de mes pérégrinations assez cahoteuses, ainsi que mon voisin et ami Gilles, pour sa serviabilité, mon fils Jeff, pour sa"patience"(je vais me faire taper sur les doigts là)

                                            Merci beaucoup
Olga

 


Diapo peinture
envoyé par fauve21

 

                

 

 

           
 

 

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement