Naissance d'un mouvement


 

                                                             Baignade à Asnière


La baignade à Asnières,(domaine publique)

Le pointillisme,

 

         Le pointillisme ou néo impressionnisme, (ce terme fut employé par Félix Fénéon,critque d'art) ou divisionnisme est une technique issue de l'impressionnisme. Il est né fin XIXe siècle. Les premières oeuvres, dont "La baignade à Asnières" datent de 1884.

           Elle consiste à peindre  par petites touches séparées de peintures dites primaires (jaune- bleu rouge). On perçoit néamoins des couleurs secondaires (jaune + bleu= vert par exemple) par le "mélange optique" des couleurs.

Dès 1839 Eugène Chevreul, chimiste fait paraitre son essai : "De la loi du contraste simultané des couleurs", les impressionnistes et bien sûr les néo-impressionnistes et plus tard, les fauves se serviront de ses méthodes 

      Pau Signac

Paul Signac  (domaine publique)

          Cette technique est née en France sous la houlette de Georges Seurat.

 Puis Paul Signac  ( à lire,Paul Signac : l'amour de la belle teinte et non du point, de Jean-Luc Chalumeau). Il en fut le digne successeur tout en se démarquant de lui, car il estimait  que le peintre  divisionniste divise mais ne fait pas de petits points.

           D'autres suivront tels : Maximilien Luce,

                                            Pissarro

                                           Edmond Cross

                                          Gustave Loiseau

                                           Jean Metzinger

                                           Charles Angrand

                                           Henri Le Sidaner

                                          Louis Hayet

                                          Henri Martin

                                         Théo Van Rysselberghe

                                         Louis Valtat        

          Le divisionnisme  donnera naissance  au mouvement dit Fauve.
Le fauvisme est né en 1905, Louis Vauxelles, en pénètrant dans le salon où exposaient ces peintres, qui réagissaient au déjà "conformisme" de  l'impressionnisme et du néo-impressionnsme leur donna ce nom. Quoique fortement controversé par certains critiques et historiens qui doutaient de son identité réelle. Il leur était reproché un manque de style unitaire. Marquet, peintre fauve, se démarquait par ses couleurs, "La plage de Fécamp" en porte témoignage. Peinte dans de subtiles tons de gris, cette toile est pourtant une oeuvre majeure du Fauvisme.

Le fauvisme fut à l'origine, la réaction de divers peintres contre"l'impression" tels :          

                                        Henri Matisse

                                       Georges Rouault


                             Et moi, parmi tout ce beau monde, j'ai voulu mettre ma petite sauce ! J'ai picoré de droite et de gauche j'ai lu, appris et me suis forgé un style, un regard, je ne dis pas que c'est le bon, mais c'est le mien, avec mes erreurs, mes qualités(bof...), mes défauts. Personne n'a le même regard, ce serait dommage, j'ai commencé  par faire des copies d'oeuvres de peintres Hollandais, Anglais, Français et petit à petit mon regard c'est affiné jusqu'à ne voir que sa propre logique, cela a demandé beaucoup de travail, car je suis autodidacte. j'ai tout de même réussi à "voir" ce  que je veux, mais le doute est permanent en moi.

 Ne dit-on pas, que le XIXe siècle, fut un réel chamboulement artstitique, que les impressionnistes sont sortis du mouvement académique, qu'ils ont su innover et tout oser dans l'art pictural,

               Que de là  sont nés tous les mouvements qui font l'art d'aujourd'hui




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement